Que faire en cas d’accident de voiture ? L’assurance intervient-elle ?

Si vous avez souscrit une assurance auto, le processus d’indemnisation est différent suivant la formule que vous avez choisie et selon que vous soyez en tort ou non. Plus de détails dans cet article.

L’établissement de la responsabilité

La recherche de la personne responsable pendant un accident de voiture est très importante. Dans un accident automobile, il y a toujours une personne qui est considérée comme fautive, que ce soit partiellement ou entièrement. Cela permet de définir les garanties pour dommages matériels concernant l’accident. A noter que des dommages corporels (par exemple : blessures) peuvent aussi résulter d’un accident. Les règles servant à déterminer la responsabilité sont définies par la Loi des assurances.  Elles aident les assureurs à lancer le processus d’indemnisation dans les meilleurs délais. De nos jours, une quarantaine de scénarios sont proposées par ces règles de détermination de responsabilité.  Les conducteurs respectifs concernés par l’accident sont tenus d’informer leur assureur lorsqu’un accident survient. Les assureurs pourront ensuite procéder à l’enquête afin de décider du remboursement. A noter que la responsabilité peut être partagée entre les conducteurs.

Processus de l’indemnisation

A chaque conducteur de demander une indemnisation auprès de son assurance après l’avoir informé de l’accident. Vous avez 7 jours pour le faire la demande, que vous soyez ou non responsable. Si ce délai n’est pas respecté la compagnie d’assurance peut vous refuser l’indemnisation. Si vous êtes en tort c’est-à-dire fautif dans l’accident, deux cas de figure possibles :

  • Vous êtes assuré en responsabilité civile : les dommages matériels sur votre voiture ne sont pas pris en charge, tout comme les dommages matériels sur votre personne sauf si vous avez souscrit une assurance conducteur. Par contre, les dommages causés aux passagers de votre voiture sont pris en charge par la garantie responsabilité civile, tout comme ceux causés aux passagers de l’autre voiture ou son conducteur et les dommages matériels sur celle-ci.
  • Vous êtes assuré en omnium et responsabilité civile : les dommages corporels au conducteur ne sont pas pris en charge comme dans le cas précédent. Par contre, les dommages matériels sur votre voiture sont couverts par votre assurance omnium. L’assurance responsabilité civile, quant à elle, couvre les dommages corporels aux passagers de votre propre voiture et les dommages matériels sur l’autre voiture. Idem pour les dommages corporels causés aux passagers de cette dernière.

Même en tort, vous avez la possibilité d’obtenir le financement d’une voiture neuve en cas de perte totale. Les détails sont définis dans votre contrat sous certaines conditions, lisez ce document attentivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *